Searchmetrics publie les résultats de son étude SEO 2016

Searchmetrics

Searchmetrics

Searchmetrics publie les résultats de son étude SEO annuelle. Son principe : identifier les points communs des sites bien référencés.

L’objectif de cette étude est d’aider les professionnels du web à repérer les éléments à prendre en compte lorsque l’on souhaite obtenir un référencement naturel de qualité pour son site web.

La pertinence du contenu, priorité N°1 des marketeurs
La pertinence du contenu est l’élément les plus importants, sur lesquels il faut absolument concentrer ces efforts. Searchmetrics conseille aux webmestre de continuer à travailler et spécialiser leurs contenus. Plus un contenu est ciblé, plus il est adapté à une situation ou une recherche bien précise, plus il a de chance d’être visible sur Google.

Searchmetrics constate que :
Dans le Top 10 sur ordinateurs: les sites ont 1633 mots par page en moyenne
Dans le Top 10 sur mobile : les sites ont 1222 mots par page en moyenne.

Important:
Les mots clés de la requête sont de moins en moins présents dans le contenu (-20% vs. 2015), dans les titres (title) et dans les H1 des pages du top 20.

Le comportement de l’utilisateur passé au crible ?
Cette question divise les spécialistes du référencement : à quel point Google analyse-t-il le comportement de navigation des internautes pour estimer la qualité d’un site web et l’adéquation entre le contenu et la requête ? Se sert-il des données Chrome, Analytics, Android ou Search (pogosticking…) pour ajuster le classement des sites web ? Selon Searchmetrics, Google utilise ses propres data pour mesurer la satisfaction des utilisateurs et leur fournir des résultats de plus en plus pertinents.
Le CTR de la première page augmente (36% pour le top 3, 23% pour le top 10)
Le taux de rebond de la première page augmente (46% en moyenne)
Le temps passé sur les pages du top 10 augmente (3m10s en moyenne)

Les backlinks, un facteur important (mais de moins en moins)
Concernant les liens, Searchmetrics consacre les liens internes. Ils sont essentiels pour permettre à Google de comprendre la structure des sites et l’importance de chaque page sur un site web. Concernant les backlinks (liens externes), ils sont toujours très importants, mais de moins en moins, pour Google. Les autres signaux sont de plus en plus compréhensibles et permettent au moteur de recherche de juger la pertinence des pages en se souciant moins du nombre et de la qualité des backlinks obtenus.

Tous les résultats de l’étude SEO 2016 de Searchmetrics sont disponible en téléchargement en cliquant ici.
Source (blogdumoderateur.com)